Kenya

Photo: Bjørn Christian Tørrissen, CC BY-SA 3.0

Le Kenya est un pays d’Afrique centrale et partage des frontières avec la Tanzanie, l'Ouganda, le Soudan, l'Éthiopie et la Somalie. Le climat est chaud et tropical humide près de l’océan Indien ; dans les prairies de la savane, le climat est plus plutôt frais. Au nord, le climat devient plus aride et semi-aride avec des paysages désertiques.

 

Le Kenya est une République démocratique avec à sa tête un Président et avec pour Atout majeur une économie forte, car son PIB est le plus important en Afrique orientale et centrale. Toutefois, avec ses 48 millions d’habitants, le secteur de l’agriculture reste le principal employeur. Le thé, le café et les fleurs sont exportés vers l’Europe.

NÉCESSITÉ DE LA TECHNOLOGIE SOLAIRE AU KENYA

La première communication nationale du pays à la CCNUCC faisait état de la sous-exploitation des systèmes solaires dans les zones hors réseau et soulignait la nécessité de projets faisant la promotion des technologies solaires dans les zones rurales ou les régions à faible réseau électrique. L'un des projets identifiés était le programme de développement des technologies énergétiques renouvelables au Kenya, qui visait à acquérir des systèmes solaires photovoltaïques pour une utilisation domestique. Le projet de politiques énergétiques du Kenya pour 2012 identifie des défis dans l’adoption de systèmes solaires à usage domestique et commercial, malgré des incitations fiscales favorables. Cela a été favorisé par des technologies inférieures aux normes, des installations défectueuses et un manque de main-d'œuvre qualifiée pour entretenir l'équipement. En outre, le manque de sensibilisation des consommateurs sur l’importance des technologies solaires et de leurs avantages s’est traduit par un faible intérêt en la matière. Parmi les politiques et stratégies recommandées, on peut citer les incitations à promouvoir la production locale de systèmes solaires, l’application de normes relatives à la technologie et l’octroi de réductions d’impôt sur les équipements solaires. L’une des stratégies à moyenterme identifiées du projet de politique nationale consiste à installer à 100% des installations publiques dans des zones hors réseau équipées de systèmes solaires photovoltaïques. Le Kenya a publié sa plus récente évaluation des besoins technologiques (EBT) en 2013. Le secteur de l'énergie est l'une de leurs priorités pour le transfert de technologie, y compris la maîtrise de la demande d'énergie. L'énergie solaire est répertoriée comme une mesure de gestion de la demande au niveau du bâtiment, afin de réduire le besoin d'extension du réseau et la demande d'électricité.

SolarChill in Kenya

41 Kenyan Health Facilities have been selected to obtain refrigerators within the GEF SolarChill Project